•   

    Bonjour,

    Je m'attaque maintenant à la peinture des rochers et du mur en plâtre.

    Je rappelle que le plâtre avait d'abord été traité avec un apprêt imperméable type bouche-pore afin que l'humidité ne pénètre pas dans la base. Cet apprêt forme une bonne base pour le support des couches suivantes.

      

    Fournitures utilisées

    - peinture acrylique" Heki Granit", réf.: 7102

    - peinture acrylique "Heki Lasur", réf.: 7103

    - peinture acrylique blanche (Liquitex blanc de titane)

    - un pinceau rond taille moyenne;

    - un pinceau plat taille moyenne;

    - du vernis mat acrylique en bombe.

    Etapes

    Il existe différentes méthodes décrites dans les revues.

    J'ai suivi celle-ci, qui comprend 3 étapes:

    1. La peinture des rochers et du mur avec une teinte de base gris granit (Heki granit réf. 7102).

    3569

    J'ai choisi la même méthode pour les rochers et le mur, par facilité, mais aussi parcequ'il n'est pas rare que les murs de soutènement soient faits avec des pierres taillées dans les rochers avoisinant.

    3775

    La peinture Heki m'a particulièrement séduit. Elle couvre bien le support. Il faut la diluer un peu vu son épaisseur. Le ton me paraît idéal pour le granit.

    2. Appliquer une peinture foncée (Heki Lasure 7103 un peu diluée)  immédiatement essuyée avec une éponge humide.

    3776

    3777

    La peinture reste ainsi concentrée uniquement dans les cavités et les fissures, tandis que les reliefs et les surfaces lisses resteront nettes. A droite, une surface déjà traitée.

    3778

    3779

    3781

    L'effet du glacis peut être plus ou moins intensifié avec la technique de l'essuyage en rinçant à nouveau l'éponge et en l'humidifiant à nouveau.

    Il faut travailler sur de petites surfaces et éponger rapidement sinon les limites entre deux une surface traitée et la suivante se voient. 

    La peinture diluée coule facilement sur la michpap. La prochaine fois, il vaudrait mieux peindre les rochers avant de peindre les sols.

    Une photo du résultat, un zoom, et je repère des petits endroits sans aucune peinture où la blancheur du plâtre apparaît. Je corrige avant l'étape suivante.

    3787

    Résultat final.

    3. Peinture blanche appliquée presqu'à sec

    Je termine en appliquant de la peinture blanche sur le relief des rochers en se concentrant sur les bords et les rehaussements de ceux-ci.

    J'utilise un pinceau plat à poil fin. Je prend un peu de peinture que j'essuie directement sur un morceau de carton ou d'essuie-tout. Il faut alors passer le pinceau sur les parties saillantes de façon à ce que seul le bout des poils touche les bords et les parties saillantes de la structure. Il vaut mieux travailler perpendiculairement par rapport à la surface traitée.

    3811

    3811

    L'effet obtenu permet un effet de relief donné par la réfraction des rayons de la lumière naturelle.

    Je termine avec une couche de vernis mat acrylique en bombe, en guise de protection. 

    Bibliographie sur le sujet

    "Construction des réseaux perroviaires professionnels", édité par Faller;

    "Les Chemins de fer Rhétiques", réseau de Josef Brandl, dans  "Super réseaux Tome 1", aux éditions Le Train.

    "Model Landscaping Guidebook", third édition, édité et vendu par Noch.  

      

    A bientôt pour le ballast des voies,

    Hervé, le 16 juin 2011

     

     

     

     


    2 commentaires
  •  

    Bonjour,

    Voici venu le temps ...des cerises ? non, celui de la peinture des sols. Je vais en profiter pour corriger les inégalités du terrain et pour ajouter du sable au sol comme le font certains modélistes.

    Fournitures utilisées

    - peintures acrylique Terre de Sienne Naturelle et Terre d'Ombre Naturelle (marque : Winsor et Newton - Galeria);

    - des pinceaux de tailles différentes (prévoir un pinceau assez fin pour les endroits difficiles);

    - pâte à papier en poudre;

    - plâtre;

    - sable : ocre jaune foncé (marque : GPP, référence SD 06), ocre jaune clair (SD 04), gris (SD 08) et blanc (SD 07);

    - 1 pulvérisateur;

    - un peu de liquide  vaisselle;

    - colle à bois;

    - mini rochers Noch 95812.

    Etapes

    3514

    Je fais un premier essai de coloration en mélangeant deux teintes de peintures acryliques et je l'étale sur la michpap.

    3517

    Le résultat est trop "chocolat".

    Je décide de recommencer et je vais corriger les irrégularités du terrain que je trouve trop nombreuses (je n'avais pas assez égalisé la michpap lors de l'étape précédente).

    3539

    Mélange pour égaliser : 1  part de pâte à papier en poudre + 1 part de plâtre + 1 part d'eau colorée aux peintures acrylique Terre de Sienne Naturelle et Terre d'Ombre Naturelle. Cette fois le mélange des teintes est le bon, ce n'est pas trop foncé.

    L'ajout de la peinture au mélange le rend particulièrement onctueux et facile à étaler. De plus, le mélange est coloré dans la masse.

    3542

    J'avais cette pâte à papier en poudre dans mes réserves mais le coût (15 EUR le kg) est tout différent de la michpap qui est quasimment gratuite. La prochaine fois, il faudra bien appuyer sur la michpap pour égaliser sa surface et si le résultat est encore trop irrégulier, j'ai découvert plus tard que refaire un peu de michpap mais avec plus d'eau qu'il n'en faut est une bonne solution. Etaler cette couche de michpap très humide permet en effet d'égaliser facilement le terrain.

    3544

    Sur le mélange encore frais, je saupoudre du sable avec un saupoudreur à cacao.

    3545

     L'ajout de sable donne une structure particulière au sol (ocre jaune foncé SD 06).

    3549

    Après séchage, je  pulvérise de l'eau + quelques gouttes de liquide vaisselle afin que la colle que je mettrai ensuite  se répande bien partout par capillarité. Enfin, j'étalle à la seringue de la colle à bois diluée (1 part de colle, 2 part d'eau + une goute de liquide vaisselle).

    Je termine avec une très fine couche de sable supplémentaire (sinon, le sable encollé ressemble à de la boue séchée).

    Chemin vers l'étang

    3552

    J'utilise pratiquement  la même technique pour réaliser le chemin qui mène au futur étang mais j'étale d'abord la colle à bois diluée.

    3554

    Après un premier saupoudrage de sable gris, je pulvérise de l'eau + quelques gouttes de liquide vaisselle.

    3555

    Enfin, j'étalle à la seringue de la colle à bois diluée (+ 1 goutte de liquide vaisselle). Je termine avec une très fine couche de sable.

    Sentiers le long des voies

    J'utilise exactement la même technique pour les sentiers d'entretien des voies.

    3556

    Pour le ton du sable, le sable ocre jaune clair n'est pas assez clair à mon gôut. Je le mélange donc à du sable blanc. Une fois mélangé, les deux sables sont indiscernables l'un de l'autre et ne font plus qu'un.

    3558

    Je termine en collant (à la colle à bois) quelques mini rochers à certains endroits.

    3559

    Le résultat me plaît . Le sol a acquis une texture et un relief particulier par le sable mais aussi par la différence de ton entre le sable ocre jaune foncé  et la michpap colorée (Terre de Sienne Naturelle + Terre d'Ombre Naturelle). Je trouve que la différence confère un relief supplémentaire aux sols.

    Etape suivante : mise en peinture des rochers et du mur.

    A bientôt,

    Hervé

     

     


    1 commentaire
  •  

     

    Bonjour,

    Voici venu l'étape du recouvrement du relief, base pour les sols.

    Différentes méthodes sont utilisées par les modélistes (enduit sur bande plâtrée ou polystirène, papier journal avec colle à papier peint, bande de carton découpées dans des calendrier,...). Plusieurs d'entre elles utilisent deux ingrédients: de la cellulose et du plâtre.

    Je vais utiliser la méthode dite de la "michpap" : des boîtes à oeufs et du plâtre dans un rapport équivalent environ à 200 grammes de boîte à oeufs pour 1 kg de plâtre.

    Quelques avantages de la michpap :

    - camoufler la structure fine de la bande plâtrée;

    - pouvoir créer des formes dans le relief (ex. chemins) ;

    - faciliter la plantation des arbres;

    - nettement moins cher que l'enduit : boites à oeufs de récupération (mobilisez vos relations pour en récolter suffisamment) et du plâtre (environ 80 cents le kilo).

    3361

    Merci à Véronique, Florence, Françoise et Marc pour m'avoir donné vos boîtes à oeufs. Grâce à vous, j'ai pu me constituer un stock suffisant pour moi et j'en ai même pour le club.

    3362

    Les boîtes sont déchiquetées en petits morceaux jetés dans un sceau dans lequel je verse de l'eau.

    3363

    Je place un poids sur le mélange et je laisse tremper toute la nuit.

    3370

    Le lendemain, je prépare un mélangeur à peinture monté sur une perceuse afin de réduire la mélange en bouillie.

    3373 

    J'ajoute du plâtre au mélange et voilà le résultat. Il faut que l'eau ne s'échappe plus en masse si je presse le mélange dans ma main.

    3375

    J'étale le mélange sur le diorama, à la main et à la truelle.

    3376

    Travailler avec les doigts permet de modeler le relief, par exemple les chemins et caniveaux. Un seul regret, constaté après coup: je n'ai pas assez appuyé sur le mélange pour le lisser. La surface est donc très inégale, trop à mon goût. j'y remédierai à l'étape suivante.

    Bibliographie

    Sur la michpap: "Villeneuve pied de rampe 6", article paru dans Loco-Revue 05/10, N°754.

    A bientôt,

    Hervé


    1 commentaire
  • Fournitures

    - un rouleau de bande plâtrée (disponible en magasin de modélisme ou d'art graphique, en pharmacie - les skieurs connaissent bien ) ;

    - un récipient d'eau;

    - une paire de ciseaux;

    - un pinceau.

    Etapes

    La bande plâtrée permet d'obtenir un support souple, léger et solide pour le décors naturel. Elle peut former une véritable coque, creuse à l'intérieur, facile à percer et à peindre.

    3290

    Couper des morceaux de bande plâtrée de tailles différentes mais de maximum 15 x 15 cm de long pour la facilité de manipulation.Se constituer un stock. Un aspirateur sera utile pour les poussières de plâtre qui tombent lors de la découpe de la bande.

    Pour les endroits à recouvrir dont la forme est spécifique, il est facile de découper les bandes à la forme désirée, avec une paire de ciseaux. Tenir compte que l'eau fait rétrécir les bandes plâtrées.

    3294

    Un coupon de bande devra être plongé dans un récipient rempli d'eau (ne pas la faire tremper longtemps). Le récipient devrait être de la taille du plus grand des morceaux découpés.

    Egoûter le coupon de bande plâtrée sur le bord du récipient. On peut ensuite le plaquer sur son support. Appuyer légèrement sur la bande plâtrée et lisser avec les doigts.

    3297

    Sans attendre le durcissement, déjà préparer le coupon suivant.  Placer les bandes les unes après les autres sur la toile. Il n'est pas nécessaire de dépasser deux ou trois épaisseurs pour obtenir une coque résistante.

    Il faut faire attention aux endroits où deux bandes se chevauchent.A l'aide d'un pinceau, on peut rendre la surface plus uniforme. Durant l'application, pour une meilleur solidité, il est conseillé de s'assurer que 50% de chaque morceau de bande soit recouvert. 

    Pour les endroits difficiles d'accès, comme par exemple sous les arches d'un pont, il est conseillé de placer un morceau de bande plâtrée sec pour plus de facilité. Une fois en place, il sera alors humidifié avec un pinceau.

    Astuce lue dans Loco Revue : appliquer un peu de colle à bois diluée aux zones de jonction avec les chants en bois ou la surface en contre-plaqué des plates-formes de voie prévient tout décollement.

    Nettoyer les tâches de plâtre en dessous et aux abord du plan de travail avec un essuie-tout imbibé d'eau.

    3308

    Après séchage, les bandes plâtrées offrent une carapace rigide

    Bibliographie sur le sujet

    - "Noch Model Landscaping Guidebook", third edition écrit par Karl Gebele;

    - "Simple et pratique - la bande plâtrée", fiche pratique Loco-Revue n°726, janvier 2008;

    - "Villeneuve, pied de rampe - 4", Loco-Revue n°751, février 2010.

    A bientôt,

    Hervé 

     

     

     


    1 commentaire
  • Fournitures et outillages utilisés

    - apprêt imperméable type bouche-pores;

    3084

    - colle pour polystirène;

    3207

    - scie à fil chaud (de préférence) ou cutter ou couteau fin et tranchant;

    3206

    - enduit type polyfilla;

    3238

    - chutes de polystirène extrudé;

    - les rochers et le mur en plâtre fabriqués à l'étape précédente.

    Etapes

    J'ai d'abord protégé les éléments de décors en plâtre par un apprêt imperméable type bouche-pore afin que l'humidité ne rentre pas dans la base et pour faciliter la mise en peinture ultérieure. Minimum 2 couches.

    Les chutes de polystirène sont mises en place afin de former le futur massif rocheux. Au besoin, je les redécoupe à la scie à fil chaud.

    3204

    3205

    Après des essais sans collage, je fixe les morceaux avec de la colle pour polystirène qui sert entres autres à fixer le carrelage mural. Elle sèche lentement, ce qui autorise les retouches. Une fois sèche, le résultat est très solide.

    3208

    Le mur de soutènement est collé contre un bloc de polystirène. Un rocher a été collé contre le mur. Le but est de donner l'impression que le mur a été construit autour du rocher, comme ça peut se produire en réalité.

    3222

    3227

    3228

    Le résultat me plaît et je me lance dans un second niveau sur le même principe.

    3231

    Dans les revues spécialisées, j'ai déjà vu 2 types de mise en situation de rochers moulés placés les uns à côté des autres: soit on cache les séparations entre chaque rocher par de la végétation, soit on fait la jonction entre les rochers avec de l'enduit. J'opte pour la 2ème solution.

    On peut délicatement modifier la forme des rochers en plâtre avec une petite scie ou la dremel.

    3234

    3236

    Pour varier les effets, j'ai placé le deuxième niveau de rochers en retrait et dans une disposition ascendante.

    Evidemment, ce sera plus beau quant la végétation sera présente, mais j'ai déjà eu beaucoup de plaisir avec cette étape-ci .

    Etape suivante, le placement de la bande plâtrée sur la toile de moustiquaire.

    A bientôt,

    Hervé


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique