• Travaux divers pour le club

    Bonjour,

    Cette rubrique comprend des articles sur des travaux divers qui ne concernent pas mon réseau. Il s'agira en général de travaux réalisés pour mon club.

    Liste (du plus récent au plus ancien):

    - Décoration de murs de soutènement;

    - Plantation de fleurs et de buissons dans une prairie;

    - Réalisation d'un quai de gare en plâtre;

    - Moulage de rues pavées;

    - Réalisation d'un portail de tunnel + voûtes et murs de souténement.

      

    Hervé, le 2 octobre 2013.

      

     

  •  

    Bonjour,

    Voici un petit article sur la décoration de deux murs de soutènement situés sur le réseau du club.

    Décoration avec fleurs

    Pour le premier, j'ai utilisé des fleurs Heki, les produits Heki Decovlies 1588 et 1589 précisément.

    Décoration de murs de soutènement - 5912

     

     

     Il s'agit de tapis fleuris, à découper aux dimensions voulues. Comme souvent, étirer le produit donne un aspect plus aéré. Le mur a été obtenu grâce à des plaques Heki Dur imitation pierre. Leur souplesse permet de les courber sans problème.

    Décoration de murs de soutènement -  5908

    Je colle ces morceaux sur des buissons constitués avec le produit Heki Blatterflor 1677. Ce produit imite très bien les feuilles. Il peut d'ailleurs également servir pour confectionner des arbres.

    Un peu de colle à bois pour faire tenir le tout, et le mur est déjà beaucoup plus beau.

    Décoration de murs de soutènement - 5909

     

    Décoration avec flocage fibre, rochers et buissons

    Décoration de murs de soutènement

     Le mur en plâtre a été obtenu grâce à un moule en silicone (voir les articles sur le sujet Un diorama d'essai : 7. Moulage des rochers et du mur de soutènement et Un diorama d'essai : 12. Peinture des rochers et du mur).

    J'ai placé un peu de colle blanche sur la partie supérieur de certaines pierres pour y saupoudrer du flocage. Celà donne l'impression que la végétation se développe entre les pierres, comme en réalité.

    Le mur est surplombé par des rochers en plâtre, obtenu avec des moules Woodland Scenics, peints et patinés (voir les artciles précités pour les détails ).

    Les buissons sont faits avec des morceaux de filets Heki Flor, étirés et collés à la colle blanche. J'ai décris la mise en place de ce produit dans l'article Un diorama d'essai : 16. Fleurs et broussailles .

     

     

    A bientôt,

    Hervé


    votre commentaire
  •  

    Bonjour,

     

    Voici un petit mot et quelques photos sur la plantation de fleurs et de buissons dans une prairie.

    Buissons fleuri

    J'ai fait cet aménagement sur le réseau du club (AFME asbl à Marcq).

    Pour la base, c'est de la michpap (mélange de plâtre et de pâte à papier) étalée sur un grillage fin.

    Ensuite, j'ai "planté" des fibres d'herbe avec le grassmaster de Noch (réf. Noch 60135, appareil électrostatique servant à pulvériser de l'herbe). Les fleurs jaunes ont été découpées dans un tapis Heki Decovlies (réf. Heki 1593). Chaque morceau a été étiré avant d'être déposé sur un lit de colle à bois.

    Quelques fleurs rouges en flocage ont complété le décors. Le magnifique pont en courbe (construction intégrale) est l'oeuvre du président du club, Monsieur Jean-jacques Bouzin.

    Buissons fleuri

    Même principe pour cette colline entre les voies, sauf que la scène est enrichie de quelques buissons fabriqués avec de l'Hekiflor (réf. Heki 1560 et Heki 1564).

    A bientôt,

     

    Hervé, le 10 septembre 2013. 

     


    votre commentaire
  • Bonjour,

    Il y a quelques temps, j'ai voulu réaliser un tunnel à une voie pour mon club.

    J'ai donc préparé les pièces nécessaires de la façon suivante.

    J'ai utilisé des moules de Werstatte Spörle (catalogue disponible sur simple mail à  l'adresse suivante klaus.spoerle@t-online.de ) pour faire :

    - un portail de tunnel en plâtre;

    - des voûtes intérieures;

    - un mur de soutènement accordé au portail. 

    J'en ai profité pour préparer également un mur de soutènement différent.

    5015

    Les moules remplis de plâtre de moulage, après séchage.


     

    5017

     

    Les pièces après démoulage.

     

    Fournitures utilisées

     

    -  apprêt imperméable type bouche-pores;

     

    - peinture acrylique" Heki Granit", réf.: 7102

     

    - peinture acrylique "Heki Lasur", réf.: 7103

     

    - peinture acrylique blanche;

     

    - vernis mat en bombe.


     

    Etapes

     

     4 étapes:

     

    1. J'ai d'abord protégé les éléments en plâtre par un apprêt imperméable type bouche-pore afin que l'humidité ne rentre pas dans la base et pour faciliter la mise en peinture ultérieure

     

    2. Peinture des pièces avec une teinte de base gris granit (Heki granit réf. 7102).

     

     

     

     5071

      

    5075

      Ce n'est pas grave si les joints ne sont pas peints. l'étape suivante va compléter le travail.

    3. Appliquer un lavis foncé (peinture Heki Lasure 7103 diluée)  immédiatement essuyé avec une éponge humide.

     La peinture reste ainsi concentrée uniquement dans les cavités et les joints, tandis que les reliefs et les surfaces lisses resteront nettes.

    5077

      

    5078

      

      5082

    5083

      

    5084

      

    L'effet du glacis peut être plus ou moins intensifié avec la technique de l'essuyage en rinçant à nouveau l'éponge et en l'humidifiant à nouveau.  

     

    Il faut travailler sur de petites surfaces et éponger rapidement sinon les limites entre deux une surface traitée et la suivante se voient. 

     

     5085

      

      

    4. Peinture blanche appliquée presqu'à sec  

    Je termine en appliquant de la peinture blanche sur le relief des pièces en se concentrant sur les bords et les rehaussements de celles-ci. 

    5090

      

    J'utilise un pinceau plat à poil fin. Je prend un peu de peinture que j'essuie directement sur un morceau de carton ou d'essuie-tout. Il faut alors passer le pinceau sur les parties saillantes de façon à ce que seul le bout des poils touche les bords et les parties saillantes de la structure. Il vaut mieux travailler perpendiculairement par rapport à la surface traitée.

    5095

     

     5175

      

     5176

      

    Je termine avec une couche de vernis mat acrylique en bombe, en guise de protection.  

      5171

    Une partie des pièces assemblées provisoirement.

    A bientôt , 

    Hervé, le 29 avril 2012

      

      

      


    1 commentaire
  • Bonjour,

    Voici un autre travail à réaliser pour mon club : un quai de gare.

    J'utilise à nouveau les moules de  Werkstatte Spörle. Cet artisan allemand fabrique des moules en silicone de qualité.

    4953

    Le catalogue est disponible sur simple mail à  l'adresse suivante :

     klaus.spoerle@t-online.de 

    Je passe maintenant aux essais de peinture en utilisant principalement les gouaches, pour la première fois. Jacques Leplat en recommande l'utilisation dans son livre "Bons Baisers de Ferbach".

    4994

    Ce livre peut être commandé directement auprès de l'auteur sur  http://users.skynet.be/pro-rail/_private/sor/frsormain12.htm ou disponible en boutique. 

    J leplat recommande d'éviter les tons sombres sur un réseau modèle même si la pièce est plus sombre en réalité, à cause de l'effet de réduction (moins de réverbération de la lumière).

    Etapes

    Traitement préalable avec de l'apprêt imperméable type bouche-pores.

    Peinture:

    1. Peinture de la surface du quai sauf les bords, en gris, obtenu par mélange de noir et de blanc.

    Peintures utilisées : acryliques de Winsor & Newton Galeria

    4996

    blanc mélanges 415 + noir de Mars 386

    4955

     

    2.  Peinture des  pierres des bordures du quai  par de la peinture acrylique blanche

     Peinture utilisée :  blanc mélanges 415 de Windsor & Newton .

    3. Peinture des joints du pavement de la surface du quai  et des joints des bordures du quai  par lavis de gouache noire.

    Peinture utilisée : gouache Talens extra-fine noir neutre 737

    La peinture diluée est étalée sur le quai déjà peint en gris.

    4956

    Après séchage, j'essuie légèrement la surface avec un linge humide de sorte que la gouache noire ne reste que dans les joints.

    4962

     

    Les gouaches sont réversibles. Un simple coup de chiffon humide peut donc corriger les erreurs. Mais j'ai constaté qu'il valait mieux essuyer les erreurs sans tarder si c'est la première fois que le plâtre reçoit de la peinture.

    Ne pas frotter fort pour corriger des erreurs sinon les détails en plâtre disparaissent.

    4. Peinture des côtés en briques par lavis de peinture ocre jaune.

    Peinture utilisée : gouache Talens extra-fine ocre jaune 227.

    Ma fille aînée donne un coup de main.

    4961

    4964

    Je pensais que la peinture n'était pas assez diluée mais la suite va montrer que c'est finalement bien comme ça.

    5. Peinture des côtés en brique par tamponnement de peinture carmin.

    Peinture utilisée : gouache Talens extra-fine carmin 318

    4976

     

     

    J'essuie à chaque fois le pinceau avant application. Je tamponne légèrement avec un pinceau plat pour ne pas en mettre dans les joints. L'effet obtenu est particulièrement intéressant: un aspect "vieille brique".

    4979

     

    4982

    6. Peinture des pavés par lavis de gouache noire.

    Peinture utilisée : gouache Talens extra-fine noir neutre 737

    Malheureusement, le lavis est trop foncé et j'ai attendu trop longtemps avant d'essayer de corriger. Le plâtre a absorbé rapidement la peinture et corriger le problème est difficile. Frotter avec insistance efface la forme des pavés.

    7.  Peinture des pavés par tamponnement de gouaches grise, beige, brune, rouille.

    Avec un pinceau plat.

    4978

    8. Un peu de terre à décor sur les bordures du quai pour un aspect moins "blanc impeccable"

    Teinte : ombre naturelle de Zébulon

    4993

    Résultat final:

    4990

    4991

     Reste à appliquer la même méthode à d'autres pièces pour obtenir un quai d'1m 50  !

     A bientôt !

    Hervé, le 7 janvier 2012.

     


    votre commentaire
  • Pour mon club, je veux faire une rue pavée et des murs en pierre.

    J'utilise les moules de Werstatte Spörle. Cet artisan allemand fabrique des moules en silicone de qualité.

    Le catalogue est disponible sur simple mail à  l'adresse suivante :

     klaus.spoerle@t-online.de 

    Si vous ne connaissez pas l'allemand, vous pouvez l'adresser en anglais. La commande se passe alors par mail également, il n'y a pas de site.

    Fournitures

    3378

    - peinture acrylique blanche, marque Amsterdam, "blanc de zinc", réf. 104;

    - peinture acrylique Noir, marque Liquitex Basics," réf. Noir d'Yvoir" 244;

    - peinture acrylique Terre d'ombre brûlée, marque Liquitex Basics;

    - moules en silicone.

    Etapes

      

    3498

     

    3500

     

    Avant chaque utilisation d'un moule, il est conseillé d'en humidifier l’intérieur  avec de l’eau et un peu de liquide vaisselle pour permettre au plâtre de mieux s’introduire dans les multiples anfractuosités.

    J'ai versé une une petite quantité d’eau dans un récipient, versé du plâtre et mélangé le tout avec une fourchette pour rendre le mélange homogène .

    Mélanger assez longtemps permets aussi de faire remonter les bulles d'air à la surface. Celles qui n'éclatent pas peuvent être enlevées avec une cuillère.

      

    Le plâtre doit être suffisamment liquide pour bien se répandre dans tous les recoins du module. Mais pas trop sinon sinon le moulage se casse facilement.

    Avec l'expérience, je dirais qu'il vaut mieux préparer de petites quantités (de quoi remplir un moule ou deux pas plus) car quand le plâtre commence à prendre, il reste très peu de temps pour le verser dans les moules avant qu’il ne soit plus liquide. A ce moment, c’est trop tard et il faut le jeter.

    Pour les quantités, j'ai procédé empiriquement: j'ai arrêté d'ajouter du plâtre lorsque le mélange n’a plus absorbé le plâtre qui restait alors en surface.   

    Après avoir retiré les dernières bulles, je verse lentement le mélange dans le moule. Verser lentement et en tenant le récipient qui contient le mélange le plus près possible du moule permets d'éviter que de nouvelles bulles apparaissent.

    Il vaut mieux verser le plâtre au moins  jusqu'au niveau du bord du moule car il arrive qu'un peu d'eau remonte en surface après un certain temps.  Une spatule permet alors d'égaliser la surface du moulage. L'éliminer va faciliter le séchage.

    En effet, le plâtre a tendance à couler au fond du moule et il y reste souvent un peu d'eau en surface après quelques minutes de sécharge. 

    3502

     

     

     

    3503

     

     Après séchage (1 journée de préfèrence), retourner les moules  sur une surface plane et de soulever légèrement le moule sur chacun des 4 côtés  puis le retirer délicatement de l’ensemble de la pièce moulée.  Laisser encore sécher plusieurs jours.

     

    3504

     

     

     

    3506

     

      

     

    3510

     

      

     

    3512

     

      Voilà le résultat avant peinture, un mur en pierre à gauche et un tronçon de rue pavée à droite.

     

    3562

     

      Mise en peinture avec un ton gris obtenu avec du noir et du blanc allongé d'eau.

     

    3563

     

      Résultat après séchage du ton de base.

     

    3581

     

      Les moules sont disponibles en différentes formes qui permettent de faire différents tournants. Au besoin, il est également possible de faire des trottoirs.

     

    3584

     

     Pour souligner la structure, une peinture noire est étendue au pinceau et immédiatement essuyée avec une éponge humide. De la sorte, la peinture noire reste uniquement dans les joints.

     

    3585

     

      Je termine en appliquant un peu de peinture blanche avec un pinceau que je frotte sur du papier avant application. Le pinceau presque sec, en ne frottant la structure des pierres que du bougt des poils, permet de donner un meilleur aspect aux pierres.

    A noter :

    - Jacques Leplat (voir son livre "Bons baisers de Ferbach") utilise toujours des couleurs diluées mais il applique plusieurs lavis successifs avec des couleurs différentes à chaque fois, ce qui intensifie progressivement  la coloration, avec des nuances différentes. A essayer une prochaine fois;

    - la prochaine fois, je peindrai les différens tronçons de rue après les avoir collés sur le réseau, de façon à camoufler plus facilement les raccords. Un peu de plâtre ou d'enduit permet aussi des transitions discrètes.

    A bientôt,

    Hervé, 11 juin 2011 .

     


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique